Alliance Compatibilité

PARCOURS ENTREPRENEUR EN 13 QUESTIONS

La création d’entreprise est un parcours passionnant mais souvent complexe. Chaque étape suscite de nouvelles questions : mon projet est-il viable ? Comment réunir les fonds indispensables ? Quel statut choisir ? Quelles sont les démarches à accomplir ? Quelle organisation adopter ?
L’expert-comptable accompagne les créateurs d’entreprise à chaque étape de leur projet, anticipe les difficultés et propose les solutions adaptées à chaque situation.
1. La prise de connaissance de votre projet
Accueil, écoute…lors de votre premier entretien, l’expert-comptable prend connaissance de votre projet et mesure ses points forts et ses points faibles. Il vous aide à définir les besoins matériels, humains et financiers nécessaires à votre projet.
Il vous présente les différentes étapes pour mener à bien votre projet, selon votre état d’avancement. Votre avantage :
Avoir un avis professionnel et indépendant sur les conditions de réussite de votre projet. Disposer d’un plan de route pour le mener à son terme.
2. L’étude de faisabilité de votre projet
Appréhender votre environnement professionnel est une condition préalable et indispensable au lancement de votre projet.
Votre expert-comptable vous accompagne pour :
• étudier l’environnement de votre profession (tendances, réglementation, etc.) ;
• étudier votre marché (clientèle, concurrence, fournisseurs, prescripteurs) ;
• définir votre business model afin d’aboutir à une première ébauche d’offre de produits/services (prix de vente, communication, etc.).
Votre avantage :
Vous conforter dans le fait que votre entreprise générera un chiffre d’affaires suffisant pour une activité rentable et pérenne.
3. Le business plan de votre projet
C’est le fil rouge de votre parcours : il démontre la viabilité du projet et trace votre route pour les années à venir.
Cette étape consistera à matérialiser votre projet au travers d’un document de synthèse comprenant entre autres :
• les comptes prévisionnels établis à partir des données collectées (compte de résultat, plan de trésorerie et compte d’exploitation, etc.) ;
• la définition de vos besoins et ressources financières nécessaires pour lancer votre projet. Votre avantage :
Valider la cohérence de votre prévisionnel avec les statistiques du secteur grâce à la connaissance du tissu économique de votre expert-comptable.
Ces premières étapes indispensables vous permettront de disposer d’éléments objectifs et circonstanciés pour avancer sereinement dans votre projet…

Mon projet est défini, comment le financer ?
Le financement d’un projet entrepreneurial varie selon le stade de développement de l’entreprise.
Le financement est essentiel pour piloter l’entreprise au quotidien et la développer ; qu’il s’agisse de renforcer sa structure financière, de trouver de nouveaux investisseurs, de financer l’outil de production ou encore la trésorerie.
Face à la multiplicité des sources de financement, il est primordial d’anticiper, d’analyser la situation et d’identifier rapidement les solutions comme les acteurs les plus adaptés aux besoins de votre entreprise.
C’est à ce titre que l’expert-comptable intervient pour accompagner les entreprises et multiplier leurs chances d’accéder au financement.
Quelques règles primordiales : ne pas minimiser les capitaux propres, ne pas négligez le risque d’un investissement mal estimé et financé par une solution inappropriée…
Alliance comptabilité dispose de toute la légitimité pour crédibiliser les projets et sécuriser les financeurs.
Quel mode de financement adopter ?
Il n’existe pas de solution de financement unique. Chaque cas est spécifique dans sa nature, son contexte et son montant.
Financement bancaire, dispositifs publics de soutien aux entreprises, Bpifrance, capital investissement, post-financement, financement participatif, introduction en bourse… : les solutions de financement sont variées et s’adaptent au cycle de vie de l’entreprise.
Ainsi une entreprise qui démarre son activité se financera différemment d’une entreprise en pleine croissance.
Par ailleurs, les équilibres financiers doivent être respectés : on ne finance pas le haut et le bas de bilan avec les mêmes outils.
Parfois, il s’avère opportun de combiner plusieurs modes de financement qui vont intervenir en même temps et se compléter.
C’est pourquoi l’expert-comptable vous accompagne pour mettre en place une stratégie de financement et opérer ces différents arbitrages.
Vers quel(s) acteurs du financement me tourner ?
Une fois le mode de financement identifié, plusieurs choix peuvent s’offrir à vous parmi les acteurs, nombreux eux aussi, qu’ils soient publics ou privés.
Alliance comptabilité peut vous aider pour déterminer quel(s) acteur(s) de l’écosystème sera à même de répondre à votre besoin. Il établira, en complément du business plan ou plan d’affaires, un dossier de demande de financement car il sait quelles informations sont attendues par les financeurs.
Il pourra également vous accompagner pour soutenir votre projet et participer aux négociations avec les acteurs du financement.

Entreprise individuelle, SARL, EURL, SA, auto-entrepreneur, EIRL, SAS, etc., les formes juridiques possibles pour exercer une activité indépendante sont nombreuses. Il n’est pas facile d’apprécier les tenants et aboutissants de chacune.
Choisir son statut juridique n’est pas une décision à prendre à la légère car elle engage votre avenir professionnel et personnel.
Votre expert-comptable peut vous guider dans le choix de votre statut juridique, votre régime social et fiscal.
1. Aide au choix de la forme juridique
L’expert-comptable qui vous accompagne dans votre création d’entreprise a connaissance de votre situation personnelle et de votre projet dans son ensemble. A partir des différents critères de choix du statut juridique, il :
• détermine les formes juridiques les plus adaptées à l’exercice de votre future activité compte tenu de vos souhaits ;
• vous présente les principaux avantages et inconvénients pour chacune d’entre elles…
En effet, la forme juridique idéale n’existe pas et tout choix comporte naturellement un certain nombre d’inconvénients…
Votre avantage :
Gagner du temps et trouver un statut en adéquation avec vos attentes et vos préoccupations personnelles.
2. Accomplissement des formalités
Une fois votre statut juridique choisi, l’expert-comptable vous accompagnant dans la création de votre entreprise, peut :
• rédiger les statuts de votre société ;
• réunir les pièces nécessaires à la déclaration de votre activité ;
• procéder aux formalités d’enregistrement et de publication de votre entreprise ;
• et procéder le cas échéant au dépôt de demandes de dossiers d’aides.
Votre avantage :
Gagner du temps et de la tranquillité d’esprit en lui confiant la totalité des démarches administratives auprès des différents organismes.
Au cours de la vie de votre entreprise, l’expert-comptable peut vous proposer également le suivi administratif et juridique de votre structure.

Vous avez créé votre entreprise, choisi un statut pour cette dernière et obtenu les financements pour lancer votre activité. Arrive le temps des premiers clients : vous vous interrogez sur de nombreux points et notamment l’organisation et la gestion de votre entreprise.
L’intuition, bien que toujours appréciable en affaire, ne suffit plus aujourd’hui pour diriger une entreprise.
La concurrence de plus en plus vive, l’évolution rapide des techniques et des marchés imposent aux dirigeants de prendre en toutes circonstances des décisions promptes et efficaces.
Comment vous faire accompagner afin de prendre les bonnes décisions dans la phase délicate du lancement de l’entreprise mais également pour prévoir son développement ?
1. Une organisation performante de votre entreprise vous permettra de proposer des prestations de qualité
Le chef d’entreprise doit se concentrer sur l’activité de sa société et se spécialiser sur le métier qu’il sait faire et pour lequel il a une grande expertise. Il ne doit pas consommer son temps à effectuer des tâches administratives qu’il maîtrise mal.
La création de valeur se situe dans l’organisation mise en place au sein de la société et dans l’activité commerciale que le chef d’entreprise va développer. Alliance comptabilité tient la comptabilité mais vous accompagne et vous conseille également l’entreprise dans de nombreux domaines à commencer par les questions fiscales, sociales, juridiques mais également la gestion, la recherche de financement…
En matière de gestion, essentielle pour piloter votre entreprise, il peut mettre en place un tableau de bord, vous accompagner dans la mise en place d’indicateurs de performance…
Alliance comptabilité propose même une mission d’assistance à la gestion administrative qui permet au chef d’entreprise d’être plus serein et de se focaliser sur le développement de son activité. Il s’agit de porter assistance au chef d’entreprise dans la gestion des domaines suivants :
• administrative et organisationnelle ;
• commerciale ;
• correspondance ;
• agendas et planning ;
• matériel et logiciels informatiques ;

Une organisation optimisée de l’entreprise permettra de proposer des produits ou des services de qualité. Ceci débouchera très rapidement sur une satisfaction de la clientèle.
2. Le développement de votre portefeuille clients
La pérennité de votre entreprise dépend de votre capacité à construire rapidement un portefeuille clients performant et structuré.
Développer sa notoriété
Outre la qualité des produits et services, une activité bien pilotée, il est nécessaire de soigner sa notoriété pour développer son compte clients. L’accueil et le service après-vente doivent être irréprochables ! Ces caractéristiques qui constituent le cœur de métier de votre activité vous permettront de voir arriver de nouveaux clients à qui le nom de votre entreprise aura été conseillé (« bouche à oreille » ; ne pas négliger le phénomène de réputation ou de e-réputation), et ainsi développer la notoriété de votre affaire. Il sera également nécessaire d’élargir votre réseau de connaissances professionnelles.
Ces actions sont moins couteuses que la publicité qui peut s’avérer lourde en phase de création (la structure financière de l’entreprise est généralement trop fragile pour pouvoir supporter une campagne de publicité, même petite).

Disposer d’un fichier clients structuré
Il s’agit d’une base de données qui doit comporter les informations utiles concernant les clients et les prospects. L’expert-comptable peut vous accompagner dans la mise en place de celle-ci. Il peut vous conseiller dans la protection de cette information particulièrement sensible vis-à-vis de l’extérieur mais également en interne (limitation des droits d’accès, déclaration éventuelle à la CNIL).

La comptabilité c’est compliqué ? Quelle comptabilité tenir ? Qu’est-ce qu’un bilan, un compte de résultat ? Comment établir la liasse fiscale ? Faut-il acquérir un logiciel de comptabilité ?
Dans ce domaine tout particulièrement, Alliance Comptabilité est l’interlocuteur par excellence pour aider le créateur d’entreprise à satisfaire ses obligations comptables et le conseiller dans le développement de son activité en lui fournissant un outil de gestion et tous les indicateurs financiers nécessaires à la compréhension de son activité.
1. Quelles sont vos obligations comptables ?
En fonction de votre statut juridique d’exercice et de votre régime d’imposition fiscale, et le cas échéant de votre activité, Alliance Comptabilité vous indiquera quelles sont vos obligations en matière comptable : comptabilité de trésorerie, comptabilité super-simplifiée ou comptabilité d’engagement ? Quelle organisation mettre en place ? Quels registres et livres tenir, quels documents et pièces justificatives établir et conserver (livre-journal, grand-livre, livre d’inventaire, livre de recettes, registre des achats….) ? Quelles méthodes comptables utiliser ? Dois-je établir des comptes annuels ?
Alliance Comptabilité de par son expertise saura identifier vos besoins.
2. L’intervention de Alliance Comptabilité: pour quelle mission comptable ?
La mission comptable essentielle confiée par l’entrepreneur qui démarre son activité concerne la tenue de la comptabilité et l’établissement des comptes annuels et de la déclaration fiscale.

a. Tenue de la comptabilité
Votre expert-comptable se chargera de la réalisation de tout ou partie des opérations comptables de base et prendra en charge la comptabilité générale et la comptabilité clients-fournisseurs :
Comptabilité générale
La tenue de la comptabilité générale d’une entreprise vise à enregistrer de façon chronologique tous les mouvements affectant le patrimoine de l’entreprise en vue d’établir le bilan et le compte de résultat. Collecte des informations et pièces justificatives comptables (recettes et dépenses journalières de caisse, recettes et dépenses journalières de banque, factures d’achat et factures de vente, frais, opérations bancaires) et comptabilisation de l’ensemble de ces pièces comptables. Il comptabilisera également toutes les écritures de la paye et établira les rapprochements bancaires, etc…
Comptabilité clients-fournisseurs
La tenue de la comptabilité des clients et des fournisseurs permettra de suivre les délais de règlement des clients et de paiement des fournisseurs afin d’effectuer les relances nécessaires.
Inventaire
En fin d’exercice il contrôlera l’existence et la valeur des éléments des actifs et passifs du patrimoine par inventaire.

b. Etablissement des comptes annuels
A la fin de l’exercice comptable Alliance Comptabilité établira :
o Les comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe) ;
o Un dossier de travail avec révision et justification des comptes annuels, travaux d’inventaire.

Les prestations en comptabilité générale pourront aller encore plus loin car Alliance Comptabilité assure également l’établissement de la liasse fiscale, qui sert de base pour déterminer le montant de l’impôt sur les sociétés ou de l’impôt sur le revenu.

Votre avantage :
Le recours à Alliance Comptabilité permet à l’entrepreneur de pallier au manque de ressources internes qualifiées, de réaliser des économies de fonctionnement en adaptant ses besoins aux fluctuations éventuelles de son activité tout en s’assurant une expertise dans des domaines de plus en plus complexes, afin de dégager du temps pour se recentrer sur son cœur de métier et de garder le focus sur la conduite de son activité.
Le fonctionnement est simple : la « lettre de mission » formalise et contractualise la relation entre la société cliente et Alliance Comptabilité pour la durée de la mission.

Et ensuite pour aller plus loin
Alliance Comptabilité pourra par la suite aller au-delà et vous accompagner dans la gestion et le pilotage de votre activité (indicateurs clés de gestion, tableaux de bord, plans de trésorerie…), mission de conseil et d’aide à partir d’outils de pilotage d’activité, mise en place d’une comptabilité analytique en fonction du développement de vos activités par exemple.

Avant de pouvoir débuter son activité, le candidat à la création d’entreprise doit effectuer son premier acte d’entrepreneur en choisissant la forme juridique de son entreprise. Cette dernière impactera son régime fiscal et social en tant qu’entrepreneur.
Lors de la création d’une entreprise, l’existence des premiers bénéfices pose la question du choix essentiel de sa forme juridique et de son régime fiscal.
Ce choix est important mais ne doit pas être considéré comme définitif.
Aujourd’hui, de nombreux statuts juridiques coexistent auxquels sont attachés des régimes fiscaux et sociaux distincts. Au fil du temps, de nouvelles options fiscales et sociales ont vu le jour.
L’entrepreneur souhaitant que les résultats de son activité ne soient pas soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu, privilégiera la forme sociétale afin de bénéficier de l’assujettissement à l’impôt sur les sociétés.
Choix de la forme juridique et du régime fiscal
Le choix du régime fiscal d’une entreprise consiste fondamentalement à retenir soit le régime de l’impôt sur le revenu, soit le régime de l’impôt sur les sociétés.
Ce choix va souvent déterminer le régime fiscal et social des revenus du dirigeant bien qu’il existe des options fiscales qui peuvent faire naître des différences entre les règles juridiques et les dispositions fiscales applicables.
Le schéma figurant ci-dessous présente les différentes options fiscales possibles aujourd’hui pour un porteur de projet.

synthese

Les principaux critères de choix du régime fiscal de l’entreprise et du régime social

Parmi les critères de choix du régime fiscal de l’entreprise et du régime social du dirigeant, on retiendra principalement :
• le régime social antérieur du chef d’entreprise qui a peut-être déjà exercé une activité professionnelle ayant donné lieu à cotisations sociales dans le régime des salariés ;
• la localisation géographique de l’entreprise pour bénéficier des éventuels avantages fiscaux existants ;
• le montant des investissements nécessaires pour exercer l’activité et les capacités d’apport de moyens financiers des associés ou de l’exploitant ;
• le développement économique de l’entreprise pourra conduire à envisager des changements de régimes fiscal et social ;
• les changements nécessaires ne seront effectués que dans la mesure où les conséquences financières ne sont pas trop lourdes.

L’embauche d’un salarié déclenche automatiquement pour l’employeur de multiples obligations.
En effet, le social occupe aujourd’hui une place importante dans l’organisation et le développement des entreprises, quelle que soit leur taille.
Dans bien des cas l’entreprise ne dispose pas des ressources suffisantes en interne et elle fait appel à un expert-comptable.
L’expert-comptable, dont la compétence est reconnue en matière sociale par les pouvoirs publics et le marché, est de plus en plus sollicité pour ses avis et conseils.
Voici une liste non exhaustive des missions sociales que peut accomplir Alliance Comptabilité pour aider le chef d’entreprise.
1. Prestations de conseil pour la gestion salariale
Assistance à l’embauche
• Aide au recrutement (définition des besoins, conduite d’entretien, validation des aptitudes et compétences…)
• Formalités administratives à l’embauche (déclaration unique d’embauche, affiliation aux caisses …)
• Assistance dans le choix du contrat de travail
• Recherche et optimisation des aides à l’embauche

Procédures de licenciements
• Informations générales
• Présentation des formalités liées à la rupture du contrat
• Détermination des indemnités dues aux salariés

Organisation de la gestion des temps de travail, des congés payés, des RTT… Reconstitution de carrières
2. Gestion de la paye et des déclarations sociales
Etablissement des bulletins de paye
L’établissement des bulletins de paie nécessite la connaissance des dispositions légales et conventionnelles régissant le salaire pour le type d’emploi dans l’entreprise.
En cas de mise en place d’un traitement informatisé de la paie et donc d’informations nominatives, l’expert-comptable s’assurera de l’effectivité de la déclaration préalable à la CNIL.

Déclarations sociales périodiques liées
L’expert-comptable peut aider l’entreprise à procéder aux différentes déclarations de cotisations sociales, soit directement en prenant en charge l’établissement matériel des déclarations, mensuelles, trimestrielles ou annuelles aux différents organismes, soit en informant l’entreprise de l’évolution de la législation, de la portée des modifications successives et de leurs conséquences.
Alliance Comptabilité se doit de prémunir l’entreprise contre les risques de contentieux et de veiller à la bonne application des règles de calcul des cotisations, de présentation et de respect des délais des déclarations et de règlement des acomptes et des soldes.
Il doit anticiper les contrôles de l’administration par une organisation rigoureuse, une justification des déclarations et de leurs corrections si nécessaire.

Fourniture des écritures comptables et tenue du livre de paye Mise à disposition des documents et états informatisés Sauvegarde des données traitées et archivage.

Gestion administrative d’évènements occasionnels
• Entrées et sorties du personnel
• Maladie, maternité, accidents du travail

Télétransmission des données sociales à l’entreprise et aux organismes sociaux et mise en place du télérèglement sécurisé des cotisations sociales
3. Missions d’assistance à contrôle
• Réponses aux demandes d’informations de tous organismes
• Assistance au contrôle Urssaf (examen de la notification, préparation des réponses, suivi du contrôle, contentieux)
• Assistance au contentieux avec les organismes sociaux et fiscaux.

4. Missions d’organisation
Assistance dans l’établissement des procédures internes relatives au suivi des dossiers des salariés.
Mise en place d’un manuel de procédures et constitution d’un dossier salarié type. Le dossier social du salarié doit être créé au préalable à l’entrée du salarié dans l’entreprise, puis mis à jour.
Assistance dans le choix d’un logiciel de paie et/ou à la mise à jour du paramétrage du logiciel interne.
5. Missions économiques
Création d’un tableau de bord social et de données analytiques :
• Mise en place de données analytiques
• Recensement des indicateurs clés
• Formalisation du tableau de bord
• Élaboration du bilan social du salarié et suivi

Évaluation du passif social :
• Analyse des composants du passif social
• Chiffrage après choix ou validation de différentes hypothèses
• Traitement comptable
6. Missions d’assistance à la décision sociale
Choix d’un système de rémunération des dirigeants :
• Analyse des composants de la rémunération directe et indirecte (actionnariat, dividendes, retraite et prévoyance, intéressement, avantages en nature, avantages divers, rémunération du conjoint…)
• Optimisation

Mise en place d’un système de rémunération : épargne salariale (intéressement, participation, PEE, PERCO)
• Analyse des motivations
• Présentation des dispositifs existants et de leurs incidences juridiques, fiscales, économiques
• Pilotage du projet de mise en place en lien avec les salariés L’expert-comptable doit informer le chef d’entreprise des possibilités juridiques et fiscales offertes en matière de rémunération par l’épargne salariale.

Choix d’un type de couverture prévoyance / retraite :
• Analyse des motivations
• Analyse des avantages et inconvénients de différentes solutions
• Impacts financiers, fiscaux et sociaux
• Evolution du dispositif choisi

Suivi des compétences et élaboration du plan de formation :
En fonction de la stratégie de l’entreprise, recensement des compétences actuelles et futures

• Mise en place d’un plan de formation
• Suivi du plan et des formations
• Gestion du Droit individuel à la formation (DIF) et du Congé individuel de formation (CIF)
• Gestion du compte personnel de formation (2015)

La croissance de votre entreprise s’accélère : vous devez rester vigilent car un accroissement rapide du chiffre d’affaires entraîne mécaniquement un accroissement du besoin en fonds de roulement (BFR) qu’il faut financer, ce qui peut déséquilibrer la trésorerie.
Attention aux équilibres financiers !

La croissance rapide d’une entreprise nécessite de faire face aux situations suivantes :
• Augmentation brutale du chiffre d’affaires ;
• Encours clients trop important : facturation tardive, délai de paiement trop long, litige technique/commercial (soignez vos conditions générales de vente) ;
• Stock mal dimensionné ;
• Achats mal financés et consommateurs de liquidités ;
• « Trous » de trésorerie ;
• Défaillance d’un client important (veillez à diversifier votre portefeuille clients), etc.

Prenons quelques exemples :
• Une augmentation des ventes est souvent accompagnée d’une dégradation des comptes clients
Lorsque les créances clients augmentent à un rythme plus élevé que le chiffre d’affaires, c’est mauvais signe. Pour évaluer l’entreprise dans la gestion de ses comptes clients, le délai moyen de recouvrement des créances est calculé. Il s’agit du nombre de jours qu’il faut à l’entreprise pour se faire payer. Plus le ratio est élevé, plus la société a des difficultés pour se faire payer.
• Les stocks augmentent : faut-il s’en inquiéter?
Les stocks de l’entreprise s’accumulent plus rapidement que son rythme de ventes. Généralement, pour assurer un maximum de ventes, l’entreprise a sur-stocké afin de pouvoir répondre rapidement à toute demande du client. Elle a également pu bénéficier d’une offre intéressante sur un volume d’achats plus important. Or, il est nécessaire d’avoir une rotation rapide des stocks : ceci constitue un signe de bonne gestion des achats, des prévisions de ventes ainsi que de la trésorerie.
• Une bonne gestion des comptes fournisseurs a aussi un impact direct sur la trésorerie de l’entreprise.

Afin d’éviter ces situations qui peuvent mettre en péril votre entreprise, il est recommandé d’être accompagné par un expert-comptable qui vous aidera à anticiper.

Il pourra mettre en place dès la création de votre entreprise, quelques indicateurs et principes de détection adaptés à votre entreprise tels qu’un tableau de bord, un prévisionnel, une balance âgée clients, des relances automatiques, etc… et ainsi vous inculquer quelques reflexes de bonne gestion, impactant directement la trésorerie de l’entreprise.
Même si l’entreprise génère un résultat net bénéficiaire, elle peut se trouver en difficulté de trésorerie du fait d’importants retards de paiement de ses clients ou d’un mauvais équilibre financier.
Ainsi, en phase de croissance, il faut toujours à maîtriser votre besoin en fonds de roulement qui dépend directement du volume d’activité de l’entreprise et prévoir son financement afin que croissance ne soit pas synonyme de difficultés de trésorerie.
Grace aux états financiers et aux prévisions établis par votre expert-comptable, vous serez en mesure d’anticiper et n’oubliez pas : il est nécessaire de rechercher une croissance régulière et maîtrisée et l’endettement correspondant doit suivre cette régularité !

Savoir s’entourer est essentiel…
La première question à se poser est la suivante : quel type de partenariat je souhaite mettre en place pour mon entreprise ? Un partenariat commercial, promotionnel ou événementiel, industriel, financier?
Votre expert-comptable saura vous conseiller utilement car l’approche n’est pas la même et les incidences pour l’entreprise sont de nature différentes. Le partenariat peut aussi être un moyen de transmette progressivement votre entreprise…
Ayez conscience qu’un partenariat financier se concrétise souvent par l’entrée au capital d’un nouvel associé ou actionnaire.
Pour toutes ces raisons, la mise en place d’un partenariat se prépare et nécessite l’accompagnement d’un professionnel.
Consultez nous !

La réflexion stratégique que met en place un dirigeant d’entreprise souhaitant « aller à l’export » doit associer l’expert-comptable.
De la conquête de nouveaux marchés à l’implantation à l’étranger, l’expert-comptable est un appui précieux pour chacune des étapes qui jalonnent ce développement de l’entreprise hors de l’hexagone.
Analyser, financer, agir et produire sont les principaux axes autour desquels les missions d’accompagnement à l’international proposées par la profession peuvent s’articuler.

Analyse de la faisabilité du projet ou du développement à l’international :
• Diagnostic : identification des forces et des faiblesses
• Analyse des processus clés et détermination des prérequis nécessaires à une activité export :
o Volonté de l’entreprise de s’engager sur la durée
o Bon ratio capitaux propres/ capitaux permanents
o Endettement modéré
o …
• Plan d’action
• Élaboration du business plan

Mise en relation partenaires publics et privés
• Recherche d’information, mise en relation avec des professionnels experts

Financement du projet :
• Élaboration d’un compte d’exploitation prévisionnel et plan de trésorerie sur 5 ans

Montage des dossiers de financement
• Recherche de financements : Mise en relation partenaires publics et privés

Validation fiscale, sociale ….du projet
o Fiscale
o Imposition des bénéfices, régime fiscal des gains et perte de change, gestion de la TVA (DEB), crédit impôt export, prix de transferts….
o Sociale
o Détachement d’un salarié, expatriation…
o Commerciale (aspects contractuels)
o Aide à la décision concernant les contrats de distribution, d’agent commercial, la création de filiales…

Suivi et gestion du projet export
• Mise en place d’indicateurs de suivi, tableaux de bord
• Suivi financier et optimisation stratégique
• Assistance pérenne

La détection, le plus tôt possible, des difficultés d’une entreprise est la clé pour assurer sa pérennité.
Mais lorsqu’il rencontre des difficultés, le plus fréquemment financières, le dirigeant a tendance à les nier et à se convaincre que ça ira mieux plus tard. Il est bien souvent démuni face à la multitude de solutions envisageables pour sauver son entreprise.
Alliance Comptabilité vous accompagne dans cette démarche essentielle, en anticipant les difficultés, les détectant, mais aussi dans leur traitement.
1) En amont des difficultés : la prévention-détection Il convient de prendre conscience que les mesures de prévention doivent être initiées le plus en amont possible, la survie de l’entreprise en dépend.
C’est pourquoi Alliance Comptabilité vous sensibilise à l’anticipation et à la détection des difficultés dès la création de l’entreprise.
Afin de vous faire réagir dès les premiers signes de difficulté, il pratique la prévention par exemple en:
• vous informant de l’existence de contrats d’assurance (du poste clients auprès d’un assureur-crédit, de l’assurance santé entreprise, etc…), de dispositifs de soutien pour les entreprises…
• mettant en place quelques indicateurs et principes de détection adaptés à votre entreprise :
o tableaux de bords, balance âgée clients, relances automatiques…
o une analyse, un diagnostic
• communiquant avec vous, en discutant des difficultés rencontrées et en vous faisant admettre qu’elles existent et peuvent mettre en péril votre entreprise. Il pourra ainsi vous préconiser des solutions adaptées en fonction de la situation et du degré de difficulté rencontrée : de la difficulté passagère de trésorerie aux difficultés structurelles.
2) Que faire en situation de difficultés ?
Il existe deux voies pour traiter les difficultés de l’entreprise : le traitement amiable volontaire du dirigeant et le traitement judiciaire.
L’accompagnement de l’expert-comptable est essentiel quelle que soit la voie envisagée ou imposée par les circonstances. Il vous accompagne dans la mise en place des différentes solutions offertes par la loi ou la pratique et la restructuration de votre entreprise pour faire face à ses difficultés et tenter de la sauver.

Ainsi, Alliance Comptabilité vous accompagne pour :
• la mise en œuvre des dispositifs de soutien aux entreprises : négociation de délais de paiement auprès des administrations fiscales et sociales…
• la mise en place de procédures amiables dès les premiers signes de difficulté : mandat ad hoc, conciliation…
• la mise en place d’un plan de redressement dans la phase judiciaire de traitement des difficultés…

Vite, réagissez ! L’intervention d’Alliance peut vous permettre de pallier vos difficultés et de pérenniser votre entreprise.

Deux situations les plus courantes peuvent vous amener à arrêter votre activité :
• la cessation définitive d’activité qui correspond à l’arrêt de toute activité :
Elle peut avoir pour origine différentes causes, le plus souvent personnelles, ou l’absence de repreneur : l’entreprise pourra être liquidée à l’amiable puis dissoute.
• la liquidation judiciaire :
Il s’agit d’une procédure judiciaire mise en place lorsque l’entreprise rencontre des difficultés financières graves qu’elle ne peut surmonter. Elle ne donc peut plus faire face à son passif. Un liquidateur est désigné par le Tribunal de commence si vous dirigez une société ou le Tribunal d’instance si vous êtes entrepreneur individuel pour réaliser les actifs qui pourraient demeurer en vue d’éteindre le maximum de dettes et ainsi liquider votre entreprise. Dans cette phase délicate au cours de laquelle il s’agit de mettre fin à la vie de l’entreprise l’accompagnement par l’expert-comptable vous permet d’aborder cette étape sereinement tant du point de vue de l’entreprise que de votre situation personnelle qu’il convient de ne pas négliger au regard notamment de votre responsabilité qui pourrait être engagée.

Anticipez !
Il vaut mieux préparer la transmission de son affaire avec son expert-comptable et prévenir, dans la mesure du possible, les difficultés avec lui que de voir disparaître votre entreprise.

Si de nombreux acteurs opèrent sur le marché de la transmission en France, l’expert-comptable dispose d’atouts importants pour répondre à vos attentes dans ce domaine et vous accompagner dans cette opération qui influe non seulement sur l’entreprise, mais également sur le plan personnel.
Alliance Comptabilité vous accompagne à chaque étape de la transmission de votre entreprise….mais également dans votre projet d’acquisition.
Vous cédez votre entreprise ?
L’anticipation et la préparation de l’entreprise à la cession sont des étapes importantes pour une transmission réussie.
L’expert-comptable connait votre entreprise et l’environnement économique dans lequel elle évolue. Il peut donc vous assister dans la phase de transmission pour que cette étape importante s’opère dans les meilleures conditions et en toute confidentialité.
Il définit avec vous les actions à mener pour préparer l’entreprise à la vente et procède à son évaluation après avoir réalisé un diagnostic complet de l’entreprise.
Il réalise un dossier de présentation de votre entreprise, peut définir un profil de repreneur et rechercher un candidat à la reprise.
La négociation et la conclusion de l’accord sont des étapes importantes au cours desquelles l’expert-comptable peut vous assister. Il peut notamment participer à l’élaboration du protocole d’accord et des actes juridiques nécessaires pour sécuriser l’opération.
Alliance Comptabilité et ses partenaires sont également là pour faciliter le passage de témoins et vous accompagner dans la phase post-cession.